Noticias de Arquitectura


La ville de demain expliquée sans jargon
abril 30, 2009, 4:18 pm
Filed under: Paris | Etiquetas:

Une exposition et un livre présentent les projets des architectes chargés de repenser la capitale.

Du Grand Paris, le citoyen ne comprend rien. Il a souvent un riche vécu sur le sujet, accumulé au fil des trajets dans les RER dysfonctionnels et des recherches de plus en plus lointaines de logements trop chers. Pratiquant la métropole comme d’autres font de la prose, il est complètement perdu quand il s’agit de comprendre les enjeux sur lesquels les politiques s’affrontent depuis des mois.

Matière grise. Voici donc, enfin, les bons outils. Une exposition (1) à la Cité de l’architecture et du patrimoine et un livre (2) réalisé par l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur). Les deux sont issus de la consultation internationale lancée par Nicolas Sarkozy à l’automne 2007 auprès de dix équipes internationales d’architectes. Il ne s’agissait pas alors de choisir un aménageur mais de rassembler de la matière grise pour dessiner «la métropole du XXIe siècle de l’après-Kyoto». Le chef de l’Etat n’a pas été volé : en neuf mois, les équipes ont produit 6 000 pages et des dizaines de propositions. Un comité scientifique charpenté, coprésidé par l’architecte Paul Chemetov et le géographe Michel Lussault, a accompagné la démarche. Le tout sous la houlette d’Eric Lengereau, architecte au ministère de la Culture.

Cette riche production est impénétrable pour les profanes. Pour la présenter à la Cité de l’architecture, chaque équipe a dû «rendre les choses lisibles et communicables», explique Francis Rambert, directeur de la Cité. A l’entrée, pédagogie de cadrage : présentation sur écrans des plans et des tracés de Paris depuis le Moyen-Âge. Glossaire de «dix mots pour comprendre le Grand Paris» demandé à Michel Lussault car, dans ce métier, on jargonne pas mal.

Chaque équipe expose ensuite ses conclusions dans un «kiosque», boîte imaginée par l’architecte Jean-Christophe Quinton. Des maisons assez closes. «Nous voulions créer une immersion dans chaque projet et ne pas favoriser le zapping», explique Francis Rambert. Le visiteur les explore l’une après l’autre.

Dans les boîtes, les procédés d’explication sont variés. Beaucoup d’écrans, mais aussi des tables lumineuses, des projections sur maquette, des affichages de phrases simples et synthétiques. Beaucoup de données sont techniques, d’autres plus émotionnelles, voire poétiques.

Des dizaines de propositions et de constats exposés là, quelles grandes idées retirer ? Pour le citoyen, ou même l’élu, qui peinerait à les dégager, l’Apur a fait le tri. Sa Petite synthèse est un livre aussi limpide que possible. Il dégage de la consultation cinq thèmes et quatorze propositions. Au fil des pages, on comprend que les dix équipes veulent toutes construire la ville sur la ville et recycler l’existant en jouant au maximum les transformations, les extensions, y compris dans les zones pavillonnaires.

Sanctuarisation.Tous aussi réhabilitent la nature, mais une nature «active» : davantage de forêts pour la lutte contre l’effet de serre, mais également pour le bois de chauffage, la construction ou la biomasse. Sanctuarisation des sols agricoles, mais au profit d’une agriculture de proximité. Développement des transports collectifs mais aussi de toutes les mobilités modernes type Autolib. «Chacun trouvera ici un moyen de comprendre les enjeux de Paris Métropole», écrit Bertrand Delanoë en préface. Pas faux. Le niveau citoyen curieux suffit.

(1) «Le grand pari(s)», jusqu’au 22 novembre. Palais de Chaillot, 1, place du Trocadéro, 75116. Entrée gratuite.

(2) Une petite synthèse du Grand pari(s), Paris projet, 136 pages, 18 euros.

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: