Noticias de Arquitectura


Peter Zumthor, architecte de la sincérité
abril 19, 2009, 5:31 am
Filed under: Le Monde, Pritzker, Zumthor | Etiquetas: , ,

LE MONDE | 16.04.09 | 15h50  •  Mis à jour le 16.04.09 | 15h50

En choisissant, dimanche 12 avril, de remettre au Suisse Peter Zumthor, 65 ans, le Pritzker Architecture Prize – la plus haute récompense mondiale décernée à l’oeuvre d’un architecte -, le jury a créé une heureuse surprise (Le Monde du 14 avril).

Amplement reconnu par la profession (il a reçu en 1998 le prix Carlsberg), Zumthor reste une personnalité marginale, non seulement exceptionnelle par son talent, mais riche d’espoirs pour sa défense de vertus, parfois oubliées, de l’architecture : la sincérité, la simplicité, la proximité avec la nature. Même si son absence de concessions ne fait pas toujours de Zumthor un modèle d’économie, c’est un prix d’année de crise environnementale.

Peter Zumthor est né en 1943 à Bâle (la ville de la célèbre agence Herzog et de Meuron, lauréate du Pritzker en 2001). Son père est ébéniste. Il fera lui même l’apprentissage de ce métier, avant de se tourner vers l’architecture d’intérieur. Il étudie l’architecture à New York et revient en Suisse où il travaille auprès des Monuments historiques du canton des Grisons qui deviendra son fief. C’est dans cette région, à Haldenstein, qu’il ouvre son agence en 1979.

En 1988, Peter Zumthor termine la chapelle Sankt-Benedikt, un édifice modeste, entièrement en bois, situé à Sumvitg, une petite commune des Grisons. En 1996 il achève la réalisation d’un agrandissement pour les thermes de Vals dans le même canton suisse, qui lui vaut une célébrité fulgurante. Le travail de Zumthor témoigne d’une maîtrise parfaite des formes, de l’espace, des qualités intrinsèques au matériau, ici, à Vals, une pierre sauvage mais si bien dressée qu’il en émane une réelle sensualité. Une des premières publications de Vals sera due au magazine Vogue, qui se sert de ce cadre idéal pour présenter une collection de maillots de bain.

VERRE, BÉTON, MÉTAL

1997, année d’une autre révélation : le Musée des beaux-arts de Bregenz, en Autriche, montre un Zumthor aussi à l’aise avec les matériaux contemporains (verre, béton, métal, lumière) qu’avec ceux empruntés à la terre. Sans rien perdre de son exigence, sans céder aux modes ni au formalisme fréquent des stars du monde architectural.

Cette exigence est ce qui lui vaudra d’être choisi pour le pavillon suisse de l’exposition universelle de Hanovre, en 2000. A la même époque, la ville de Berlin lui confie le mémorial qui doit s’ériger sur l’ancien centre du pouvoir nazi (Prinz- Albert Strasse), lieu de commémoration et centre de documentation appelé “Topographie de la terreur”. Le projet est spectaculaire, la réalisation tout aussi prometteuse, par la force des structures qu’on voit monter au début des années 2000. Mais le coût est jugé exorbitant par une partie des Allemands. Le budget qu’avait accepté la ville est annulé, lorsque l’Etat allemand doit le reprendre à son compte. En 2004, le projet est arrêté et ses infrastructures effacées de ce lieu de mémoire…

Le musée d’art Kolumba, construit, en 2007, à la demande de l’archevêché de Cologne sur les ruines d’une église gothique détruite pendant la seconde guerre mondiale, aura eu plus de chance, même si son allure est au premier abord plus classique. La même année, un autre édifice religieux, à Wachendorf (Eifel) en Allemagne, rappelle sa fidélité à la dimension artisanale du métier : une chapelle de béton coulé sur un coffrage de troncs d’arbre bruts.

Peter Zumthor recevra son prix (100 000 dollars) lors d’une cérémonie, le 29 mai, à Buenos Aires.

Frédéric Edelmann
Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: