Noticias de Arquitectura


Disparition du grand architecte norvégien Sverre Fehn
marzo 1, 2009, 10:13 pm
Filed under: Arquitectura Finlandesa

mercredi 25 février 2009 Sverre Fehn, l’un des architectes majeurs de la deuxième moitié du vingtième siècle est décédé lundi à l’âge de 84 ans. Pendant plus de cinquante ans, il a développé un style personnel conciliant modernisme et poésie. Auteur d’une centaine de projets, il achevait il y a un an à peine l’une des ses toutes dernières réalisations, le Musée national d’Architecture à Oslo

Photo : Stina Glømmi / Nasjonalmuseet for kunst, arkitektur og design


« Lorsque vous écrivez une poésie, vous devez trouver l’équilibre entre vos pensées et votre langue. Rien ne devrait déranger l’essence de l’idée. C’est pareil pour l’architecture »
, ainsi s’exprimait Sverre Fehn décédé lundi. Considéré comme l’un des architectes les plus importants de sa génération, il a signé une centaine de projets. L’une de ses dernières réalisations est le Musée national d’Architecture à Oslo inauguré en mars 2008.
Né à Kongsberg en 1924, Sverre Fehn fait ses études à l’Ecole d’Architecture d’Oslo. Il y reviendra enseigner de 1971 à 1995. A ses débuts, il participe à la création du groupe PAGON (Progressive Architects Group Oslo Norway) dont le projet est de développer une nouvelle approche architecturale. En 1952, il entreprend un voyage au Maroc et reste fasciné par l’architecture rencontrée. Peu après il s’installe à paris, travaille avec Jean Prouvé et étudie en profondeur les œuvres de Le Corbusier.

En 1997, Fehn reçoit le Prix Pritzker
Sa première réalisation importante est la maison de retraite d’Økern à Oslo en 1955. En 1958, lors de l’Exposition Universelle de Bruxelles, le Pavillon de Norvège le consacre au niveau international, renommée que viendra confirmer le Pavillon nordique dessiné pour la Biennale de Venise en 1962. Pendant 50 ans, Sverre Fehn va signer de nombreux projets au sein desquels musées et luxueuses villas tiendront une place importante. Le Musée du Hedmark, à Hamar fait notamment partie de ses réalisations majeures. Intégrant les ruines d’un château médiéval, sa structure comporte de longues rampes en béton d’où l’on admire bâtiments et collections.
Parmi ses autres réalisations, citons encore l’Ecole pour les enfants malentendants de Skådalen à Oslo, le Musée des Glaciers (1991) à Fjærland, le Centre Ivar Aasen (2000) à Ørsta. En 1997, Sverre Fehn a reçu le Prix Pritzker, la plus haute distinction que puisse recevoir un architecte.
Thierry GUENIN (www.lepetitjournal.com) mercredi 25 février 2009

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: