Noticias de Arquitectura


Peter Zumthor, architecte lauréat du Praemium Imperiale 2008
septiembre 21, 2008, 4:14 am
Filed under: Zumthor

L’architecte suisse Peter Zumthor, mondialement connu pour les thermes de Vals, a été récompensé le 16 septembre pour sa “contribution au monde des arts”, à travers le Praemium Imperiale 2008 décerné par la Japan Art Association. Une somme de 15 millions de yens (environ 98.000 euros) lui sera remise lors de la cérémonie officielle qui se déroulera le 15 octobre prochain à Tokyo.

Né le 26 avril 1943 à Bâle (Suisse) d’un père ébéniste, Peter Zumthor étudie à Bâle et à New York. Puis, il travaille sur des projets de restauration de bâtiments historiques dans le canton de Graubünden, au sud-est de la Suisse. Devenu architecte indépendant en 1979, il conserve aujourd’hui son atelier dans le petit village de Haldenstein du même canton. Il construit principalement en Suisse mais également dans d’autres pays d’Europe, souvent dans des zones rurales ou montagneuses éloignées des grandes villes. “L’architecture est ma passion, explique Zumthor. Aussi, quand on me propose un projet, il est important pour moi d’avoir la possibilité de faire quelque chose de beau.”

Lieux de culte, musée, maison, thermes…
Son talent particulier réside dans la conception de lieux de culte. La Caplutta Sogn Benedetg (Chapelle Saint-Benoît), construite en 1989 dans le village alpin de Sumvitg, remplace une église médiévale détruite par une avalanche. Son intérieur tout en bois, conçu comme un navire, est l’image même de l’ordre. De même en 2007, la Bruder Klaus Feldkapelle (Chapelle Champêtre de Frère Nicolas) émerge des champs au sortir de Cologne. L’édifice incarne avec noblesse le profond engagement religieux des habitants de cette campagne qui vivent en communion avec la nature.

S’y ajoute Kolumba, Musée d’art de l’archevêché de Cologne (photo ci-dessus), applaudi à son ouverture à l’automne 2007, qui exprime la continuité de l’histoire depuis l’époque romaine à travers la revalorisation d’une ruine ancienne. Le musée puise sa force spirituelle dans la lumière naturelle qui en baigne les salles. Zumthor a également construit, entre autres : la Maison Gugalun en Suisse, où il s’est employé à donner un nouveau souffle à une ancienne ferme transmise à travers les générations d’une famille alpine ; les thermes de Vals, également en Suisse, bâti en pierre locale ; ainsi que le Musée d’art de Bregenz (Autriche), couvert de verre translucide.

Dans chacune de ces constructions, l’aspect pratique vit en symbiose avec la dimension esthétique. L’agencement des ombres et de la lumière ne dépareillerait pas dans l’Éloge de l’ombre du Japonais Junichiro Tanizaki. Pour Zumthor, l’architecture ne doit jamais être uniquement fonctionnelle : elle doit également apporter la beauté à l’usage. Les constructions, insiste-t-il, doivent être “conçues spécifiquement pour les lieux qu’elles occupent, pour ainsi dire, faites sur mesure”.

A noter que la chaîne de télévision “Arte” diffusera à plusieurs reprises un reportage de 27 minutes sur “Les thermes de pierre” de Peter Zumthor (Richard Copans, réalisateur) : le 18 septembre à 6h10, le 20 septembre à 4h25, le 27 septembre à 11h05 et le 29 septembre à 13h.

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: