Noticias de Arquitectura


Zaha Hadid (1950- )
mayo 31, 2008, 1:00 pm
Filed under: Hadid

“Je me suis senti limitée par la pauvreté du traditionnel principe de dessin architectural et j’ai recherché de nouveaux moyens de représentation.”

Après de brillantes études à l’Université américaine de Beyrouth puis à l’Association d’architecture de Londres, Zaha Hadid enseigne à l’Architectural Association et collabore avec Rem Koolhaas au sein du Bureau de l’architecture métropolitaine (Office for Metropolitan Architecture). En 1979, elle crée sa propre agence et s’impose assez vite comme l’une des principales figures du déconstructivisme, un courant qui refuse l’ordre linéaire de l’architecture moderne.

Zaha Hadid use de nouvelles formes, propose une architecture ouverte sur le monde, audacieuse et aérienne. Son style est principalement caractérisé par une propension pour les entrelacs de lignes tendues et de courbes, les formes pointues et la superposition de plans. Son architecture ne rompt jamais avec l’urbanisme, mais, au contraire, s’intègre parfaitement à l’environnement ; comme en témoigne, par exemple, le terminus de tramway de Strasbourg.

Zaha Hadid s’est vue confier la conception de multiples équipements culturels : le centre d’art contemporain Rosenthal de Cincinnati, le musée Guggenheim de Taiwan, l’opéra de Cardiff, le musée d’Art contemporain de Rome… En 2006, elle remporte le concours du nouveau musée d’archéologie et d’art contemporain de Cagliari (Sardaigne) ; d’allure organiques, les volumes de l’édifice sont inspirés des concrétions coralliennes.

En 2006, Zaha Hadid remporte également deux concours internationaux : celui de trois gratte-ciel dans le quartier d’affaires de Dubaï, et celui de la « Spiralling Tower » à Barcelone. Jumelées deux à deux, ses trois « Dancing Towers » de soixante-cinq mètres seront liées à la base (restaurants, petits commerces et loisirs). Une tour hôtel et une autre de bureaux se rejoindront au septième étage dans un espace commun (salles de réunions et services destinés aux clients de l’hôtel). La tour du milieu en rejoindra une troisième (à caractère résidentielle) au trente-huitième étage (piscine…). Pour l’architecte, l’intention est d’opérer une « chorégraphie fluide, unissant les volumes dans un même mouvement ». Ressemblant à une pile de livres en équilibre précaire, la « Spiralling Tower », constituée de onze étages et parcourues de baies vitrées continues, servira de plateforme entre le monde de l’entreprise et celui de l’université.

Enseignante et théoricienne de renom, Zaha Hadid a déjà dispensé son savoir à l’Association d’architecture de Londres, à l’Ecole supérieure de design de l’Université d’Harvard, à l’Ecole d’architecture de Chicago, à l’Université des Arts appliqués de Vienne… Elle a reçu une pléthores de récompenses, dont le prix de l’Union européenne pour l’architecture contemporaine (2003) et le Pritzker Price (2004).

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: