Noticias de Arquitectura


Le couronnement de Jean Nouvel
marzo 31, 2008, 11:21 pm
Filed under: Nouvel, Pritzker

DISTINCTION. L’architecte français lauréat du prestigieux Prix Pritzker.

Lorette Coen
Lundi 31 mars 2008

Voici enfin le tour de Jean Nouvel venu: vedette parmi les vedettes de l’architecture mondiale, il vient de recevoir la plus prestigieuse distinction de sa profession, le Prizker Prize. Une année après Richard Rodgers, coauteur du Centre Pompidou avec Renzo Piano (autre lauréat du prix); quatre ans après Zaha Hadid, unique récipiendaire féminin; longtemps après Christian de Portzamparc, l’autre Français à avoir été ainsi honoré. Jean Nouvel, espérait-il ce prix? Probablement. Mais à 62 ans, avec près de deux cents bâtiments réalisés et une carrière jalonnée de virulentes polémiques, peut-être ne l’attendait-il plus.

Esprit critique

Cet esprit critique et incessant innovateur ne pouvait échapper à la couronne du Pritzker. C’est précisément ainsi que le jury présidé par Lord Palumbo explique sa décision. L’auteur du Musée du Quai Branly à Paris, du Centre de culture et de congrès de Lucerne (KKL) et de la tour Agbar de Barcelone a fait preuve de «courage dans la poursuite d’idées nouvelles et dans la remise en cause de normes établies, afin de pousser plus loin les limites de son champ d’activité».

En 1985-1987, en construisant à Nîmes l’ensemble d’habitation «Nemausus 1» il tente une démonstration de réponse rapide, efficace et originale à la demande d’un habitat social qui échappe aux médiocrités des HLM habituels. A la même époque, l’Institut du Monde arabe, l’un des grands travaux d’équipement culturel et d’embellissement de la capitale française voulus par François Mitterrand, fait de lui une célébrité mondiale. Inspiré de l’ornementation islamique, cet édifice à la façade élégante fait appel aux techniques électroniques les plus pointues de l’époque. Il y joue de transparences, de translucidités et y exprime un art de la lumière qui sera la marque de son architecture, de même que l’usage du verre et des nouveaux matériaux.

Très présent en Suisse

Si sa carrière l’a amené à construire dans tous les coins du monde, Jean Nouvel a été constamment présent en Suisse où il a signé nombre de réalisations. Auteur de la Fondation Cartier à Paris, il a également achevé en 2007 le siège du groupe de luxe Richemond près de Genève. On se souvient de son magnifique Monolithe ancré au large de l’arteplage de Morat pendant Expo.02; et plus récemment, de sa contribution très controversée et finalement abandonnée au relookage des chocolats Cailler pour le compte de Nestlé.

Expérimentateur et metteur en scène d’une architecture qui rêve d’immatérialité, Jean Nouvel n’a pas forcément tout réussi mais a, en tout cas, beaucoup entrepris et osé.

© Le Temps, 2008 . Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Acheter les droits de reproduction de cet article.

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: