Noticias de Arquitectura


Kengo Kuma : l’architecture «vivante» récompensée
febrero 6, 2008, 3:27 pm
Filed under: Premios

Pour sa 2ème édition, l’Energy Performance+Architecture Award du salon Interclima+Elec a récompensé le travail de l’architecte japonais Kengo Kuma. C’est la qualité de ses projets en matière de performance énergétique qui a retenu l’attention du jury. Retour en images sur les trois projets plébiscités et rencontre avec l’architecte.

«Je suis très heureux car ce prix est à la fois technique et architectural», c’est dans ces termes et avec une pointe d’émotion que l’architecte Kengo Kuma a reçu mardi l’Energy Performance +Architecture Award.

Après avoir couronné il y a deux ans l’italien Mario Cucinella, le jury d’experts du salon Interclima+Elec a décidé de rendre hommage au travail de l’architecte japonais, Kengo Kuma, qui se distingue tant par sa qualité énergétique que par sa virtuosité architecturale. «Mon approche globale de l’architecture est basée sur la nature, les matériaux, l’esprit et l’essence des lieux», a souligné Kengo Kuma lors de la remise du prix. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’il tient à exploiter les richesses naturelles de chaque lieu où sont implantées ses réalisations. Ainsi, tout est mis en œuvre pour respecter l’environnement. Toutefois il n’en oublie pas pour autant l’esthétique des projets à la fois modernes et traditionnels. Mais comment Kengo Kuma en est il arrivé là ?

Une architecture claire et lisible
Né à Kanagawa au Japon en 1954, il a suivi des études d’architecte et d’ingénieur à l’université de Tokyo, dont il est diplômé en 1979. En 1987, il ouvre un cabinet de design et en 1990, il fonde son cabinet d’architecture, Kengo Kuma & Associates. Claire, lisible et attentive aux caractéristiques régionales du lieu, son architecture utilise avant tout des éléments naturels (eau, verdure…). L’objectif final étant de défendre une architecture «plus souple, plus vivante et plus humaine. En effet, l’architecture dure et rigide repousse les rêves alors que l’architecture souple invite aux rêves de manière à se l’approprier».

Découvrez les projets de Kengo Kuma plébiscités par le jury

Rencontre avec Kengo Kuma…

Batiactu : Pourquoi accordez-vous autant d’importance aux éléments naturels ?
Kengo Kuma : Je me détends moi-même au contact de la nature. Je me dis donc que si cela me procure de bonnes sensations, cela doit également être le cas chez les autres. De plus, quand j’étais petit, j’habitais une maison ancienne alors que mes camarades vivaient dans des maisons modernes. Je les enviais un peu mais je me suis rendu compte petit à petit que j’étais attaché à mon lieu de vie. Et tout cela au final est porteur de ma philosophie.

Batiactu : Vous portez également une attention particulière dans l’utilisation de matériaux de construction locaux, comment réagissent les populations à cette démarche ?
K.K : Au début, elles sont plutôt surprises et ne comprennent pas trop mon intérêt pour ces matériaux. Et puis au fur et à mesure, il en ressort une véritable fierté.

Batiactu : Pouvez-vous nous donner trois adjectifs qualifiant votre architecture ?
K.K : Chaleureuse, tendre et douce. Mon architecture se veut vivante, elle s’apparente à un être vivant. Et si c’était un animal, il serait forcément végétarien !

Céline Galoffre

05/02/2008

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: