Noticias de Arquitectura


EDF : Un concours pour promouvoir l’architecture « verte »
febrero 6, 2008, 3:28 pm
Filed under: Concursos
EDF Bleu ciel lance un concours d’architecture qui récompensera en avril des projets de maisons individuelles et de logement collectif peu émetteurs de CO2 et utilisant au moins 50 % d’énergies renouvelables. Destinés à stimuler l’innovation technique et architecturale au profit de l’efficacité énergétique, ces projets, qui devront avoir des qualités esthétiques et ne pas excéder les coûts de construction habituels, auront vocation à intégrer rapidement le marché du logement.
C’est sous sa bannière « Bleu ciel », nouvelle marque commerciale pour les particuliers, qu’EDF a lancé un concours architectural qui doit récompenser des projets d’habitats « bas carbone » et « booster l’innovation en matière d’efficacité énergétique », explique Jocelyne Canetti, directrice de la division « services eco-efficacité énergétique » d’EDF.
Les concurrents, qui seront départagés fin avril, devront concevoir deux maisons individuelles et un bâtiment collectif qui combineront performance énergétique et emploi majoritaire des énergies renouvelables.
La première maison, d’une surface comprise entre 110 et 120 m2, devra émettre moins de 5 kg de CO2 par m2 et par an et compter au moins 50 % d’EnR.
La deuxième maison, d’une superficie de 150 m2, devra émettre moins de 3 kg/m2/an et utiliser au moins 60 % d’EnR.
Quant au bâtiment collectif, composé de 30 à 50 logements, il devra émettre moins de 5 kg/m2/an et employer plus de 50 % d’EnR.
Certes, les bâtiments bas-carbone, voire même à énergie positive, sont déjà monnaie courante en Suisse, en Autriche ou en Allemagne, et les architectes et bureaux d’étude candidats pourront s’en inspirer. « Mais les normes et la culture architecturale françaises sont très différentes et il faudra inventer d’autres concepts si on veut que ça marche chez nous », rappelle Eric Plantive, expert Recherche et Développement chez EDF.

Un concours pour l’ancien ?

Et le concours architectural ne se basera pas que sur des critères énergétiques. « Ces habitats ne devront pas coûter plus cher que les logements traditionnels, et ils devront aussi être esthétiques », souligne Jocelyne Canetti.
Ainsi, le coût de construction de la première maison devra tourner autour de 1100 €/m2, celui de la seconde devra être compris entre 1300 et 1500 €/m2, et celui du bâtiment collectif ne devra pas dépasser les 1500 €/m2.
« Nous voulons inscrire ce projet dans la dynamique du Grenelle. Nous ne voulons pas développer des concepts qui ne seront réalisables que dans dix ou quinze ans, mais des produits très vite duplicables sur le marché », assure Eric Plantive.
Et si l’opération est couronnée de succès, le principe du concours pourrait être appliqué au bâtiment ancien, dont la rénovation thermique constitue le principal challenge pour la France en matière d’efficacité énergétique.
« Le concours que nous venons de lancer pour le neuf pourrait d’ailleurs donner aux architectes et aux professionnels des tas d’idées et favoriser l’émergence de nouvelles techniques applicables à l’ancien », estime Jocelyne Canetti.

Anuncios

Dejar un comentario so far
Deja un comentario



Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s



A %d blogueros les gusta esto: